Environnement et santé

Notre environnement impacte également le développement du cerveau : découvrez comment, à travers une visite de laboratoire et une conférence programmée au cours de cette semaine du cerveau.

L’Irset est une unité mixte de l'Inserm, de l’Université de Rennes 1 et de l’EHESP. L'une de ses principales missions est d’étudier comment certains facteurs environnementaux influencent les processus biologiques et la santé humaine.

Le travail de l’Institut s’appuie sur l’expertise de 10 équipes de recherche et de 2 plateformes technologiques regroupant un total de plus de 200 ingénieurs, scientifiques et enseignants-chercheurs.

Au sein de cet Institut, et associé à l’équipe "Transcription, environnement et cancer", le groupe conduit par le professeur Thierry Charlier s’intéresse plus particulièrement à certains effets des stéroïdes, tels que les œstrogènes et les progestagènes, qui sont produits par les gonades (ovaires et testicules) mais aussi par le cerveau lui-même. Comment ces substances influent-elles sur le développement neuronal et, de fait, sur la plasticité cérébrale ?
 

Membres de l'équipe TrEC de l'Irset

En parallèle, et grâce à ces connaissances fondamentales, l'équipe analyse la manière dont certains facteurs sociaux et chimiques environnementaux modulent ces réponses normales. Par exemple, elle étudie les effets de résidus de pilules contraceptives sur le développement et la plasticité du cerveau.

Les données obtenues devraient permettre d’informer le grand public sur les effets potentiels de certaines molécules, mais aussi d’appuyer les démarches des autorités concernées par la santé publique.