Les Neurosciences : que nous disent-elles sur le libre arbitre ?

Si toutes vos décisions sont prises de façon non consciente, ce n’est pas vous qui décidez ; et c’est une mauvaise nouvelle pour le libre arbitre.

Des expériences mesurant l’activité électrique du cerveau ou exploitant des résultats d’imagerie fonctionnelle tendent à montrer que toute intention se prépare dans le cerveau avant même d’en avoir conscience. Doit-on en conclure que la notion d’acte libre n’a pas de sens ?

Intervenant : François LOTH